Biennale de Céramique de Prévelles-Tuffé
 
Hilda MEROM
Hilda MEROM
Hilda MEROM
Hilda MEROM
     
 

Hilda Merom

Artiste israélienne

Hilda MEROM
 

Depuis toujours, la musique, la pratique de la méditation et du Qigong, la découverte de différentes cultures confrontées à la mienne et aussi la persévérance de mon apprentissage et de mes expériences avec l’argile, contribuent à nourrir mon travail. Ces dernières années, je me suis intéressée à la technique de cuisson Saggar, technique qui s’approche des méthodes ancestrales de cuisson chinoise.

Grâce à l’argile dans lequel se développent naturellement textures et couleurs et avec l’aide d’autres matériaux que j’ai à portée de main, j’engage un dialogue avec la terre : je transforme la matière qui m’apporte, en retour, une quiétude permettant à cet échange d’avoir lieu. Bien que j’aie passé beaucoup de temps à expérimenter différents éléments organiques telles que les graines, la peau des fruits, les algues, les coquilles d’oeufs, les coquillages, les noyaux d’olives — et beaucoup d’autres encore, notant à chaque fois les résultats, ce n’est pourtant pas le contrôle de ces expériences qui m’intéressent mais bien la part de l’inconnu. C’est l’inconnu qui participe au mystère, qui suscite la crainte et la curiosité. Le calme est aussi une source d’inspiration profonde pour moi ; c’est un moment où je me retrouve avec moi-même et où j’ai hâte de faire évoluer mon art. Mes derniers travaux, The rock formations, sont le reflet de cette démarche. Ils sont le produit d’une profonde communion entre la terre et moi. L’immensité de l’inconnu est façonnée par mes mains qui combinent la nature et l’humain, l’ouvert et le fermé, le rugueux et le lisse, la présence et la disparition.

 

 

Lieu d'exposition Abbaye de Tuffé
Réalisation Dominique PETIT pour La Laverie@2012